Régionales 2015 : Wallerand de Saint-Just élu fantôme en Picardie

le
0
Wallerand de Saint-Just en campagne pour les régionales en Ile-de-France avec Marine Le Pen.
Wallerand de Saint-Just en campagne pour les régionales en Ile-de-France avec Marine Le Pen.

Selon France TV Info, Wallerand de Saint-Just, l'avocat du Front national qui brigue pour le FN la présidence du conseil régional d'Ile-de-France, a fait montre de bien peu d'empressement comme élu à la région Picardie. "Convoqué à 60 séances plénières sur cinq ans, il n'a été présent que la moitié du temps. En prenant en compte les commissions permanentes, son taux de présence plonge à 46 %", écrivent nos confrères de France TV Info. Ce qui en fait le recordman de l'absentéisme dans cette assemblée.

Selon le site, les absences du conseiller lui ont valu sur l'ensemble de son mandat 22 800 euros de pénalités. S'il a refusé de confirmer ce montant, Wallerand de Saint-Just admet avoir été mis à l'amende. Comme il reconnaît son peu d'assiduité en général : "J'ai eu une activité professionnelle tellement prenante que j'ai été assez absent. Mais, contrairement à d'autres, je ne suis pas un professionnel de la politique", répond-il aux journalistes de L'Oeil du 20 heures de France 2.

"Ne tirez pas sur les ambulances"

Nos confrères publient également un extrait des minutes d'une séance du 19 décembre 2013, et un échange entre l'élu frontiste Michel Guiniot et le président de séance :

"[Wallerand de Saint-Just] est réellement malade. Il l'est pour la première fois de sa vie. Il a demandé un arrêt de travail à son médecin pour vous le fournir? Il a pris froid.

- La campagne...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant