Régionales 2015 - Nord-Pas-de-Calais-Picardie : le triomphe de Marine Le Pen

le , mis à jour le
0
La présidente du FN était donnée favorite dans les sondages.
La présidente du FN était donnée favorite dans les sondages.

Les sondages ne sont pas trompés : en région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Marine Le Pen a recueilli près de 40,2 % des suffrages exprimés (estimations Ipsos à 20 heures). Des villes comme Calais, en proie avec la problématique des migrants, a recueilli la moitié des voix pour l'extrême droite.

Les deux challengers de Marine Le Pen sont relégués loin derrière : Xavier Bertrand (Les Républicains) a rassemblé 25 % des voix alors que Pierre de Saintignon (Parti socialiste) est passé sous la barre des 20 %, dans une région pourtant historiquement socialiste. Le communiste Fabien Roussel a tout juste dépassé les 5 % tandis que l'écologiste Sandrine Rousseau a raté de peu le seuil fatidique permettant le remboursement des frais de campagne.

Pour le FN, c'est une ascension fulgurante dans cette nouvelle grande région. En 2014, lors des élections européennes,  la circonscription Nord-Ouest avait recueilli 32,62 % des voix (contre 18,5 % pour l'UMP et 11,78 % pour le PS). Déjà en Nord-Pas-de-Calais, la liste Bleu marine avait obtenu 35,17 % des suffrages tandis que la Picardie totalisait 38,41 % de votes extrême droite. En mars dernier, lors des élections départementales cette fois, le FN avait percé, avec notamment 41,48 % dans le Pas-de-Calais, contre 23,09 % pour le PS et 14,21 % pour l'Union de la droite.

En 2010, lors des dernières élections régionales, le PS était arrivé avec 26,62 %, 25,94 % pour la droite et 15,81 %...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant