Régionales 2015 : les enjeux dans les DOM

le
0
La Réunion (photo de la plage de Saint-Leu) connaît un taux de chômage de presque 30 % !
La Réunion (photo de la plage de Saint-Leu) connaît un taux de chômage de presque 30 % !

Les départements d'outre-mer (Guadeloupe, Martinique, Guyane et La Réunion) sont, eux aussi, concernés par les élections régionales au même titre que la France métropolitaine. Ces territoires se distinguent par un important taux de chômage (plus de 20 %, voire plus de 25 % pour certains d'entre eux).

En Guadeloupe

Le président PS du conseil régional, Victorin Lurel, brigue un nouveau mandat. Il est en fonction depuis 2004, mais il a délaissé momentanément son siège de 2012 à 2014 pour officier comme ministre de l'Outre-Mer dans le gouvernement Ayrault. Cette région monodépartementale, dotée d'une superficie de 1 628 km2, connaît un taux de chômage de plus de 25 %, le plus important des départements français d'Amérique. Marc Guille (Front national), secrétaire du parti aux Antilles, se présente également. La formation d'extrême droite vient d'ailleurs d'ouvrir sa première permanence en terre guadeloupéenne.

La Martinique

Le conseil régional et le conseil général vont fusionner en décembre 2015 pour donner naissance à une collectivité unique. Serge Letchimy, membre du Parti progressiste martiniquais (créé par l'écrivain Aimé Césaire), veut lui aussi conserver son mandat de président de conseil régional qu'il détient depuis 2010. Il est soutenu par le Parti socialiste et le Parti régionaliste martiniquais.

Selon l'Insee, la crise...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant