Régionales 2015 : Le Drian, le fardeau des socialistes bretons

le
0
Entre ses deux marottes, la région et la Défense, Jean-Yves Le Drian pourrait cumuler les deux postes.
Entre ses deux marottes, la région et la Défense, Jean-Yves Le Drian pourrait cumuler les deux postes.

C'était un secret de Polichinelle. Jean-Yves Le Drian ira bel et bien mener campagne pour garder la Bretagne. Selon nos informations, il annoncera sa candidature à la tête de la liste PS d'ici à la fin octobre. Il va batailler dans la région avec un statut spécial : il conserve son poste de ministre de la Défense et se rendra "régulièrement" en Bretagne pour prospecter. Une pirouette de cumulard qui arrange François Hollande ? souhaitant garder la pièce maîtresse de son gouvernement ? mais irrite militants et cadres socialistes bretons.

"Jean-Yves Le Drian a des airs de messie chez certains socialistes, mais c'est aussi un boulet qu'on traîne sur tous les marchés quand on tracte." La comparaison est signée d'un haut cadre socialiste breton fatigué de devoir attendre l'annonce du ministre. Même son de cloche chez les militants. "L'angoisse et l'inquiétude gagnent les rangs de certaines fédérations. Le Drian commence à nous porter préjudice", concède un autre responsable socialiste rennais. La découverte de ce statut à part de candidat-ministre a provoqué le courroux de colistiers en Ille-et-Vilaine et dans le Finistère. "On ne peut pas continuer comme ça. Soit il y va clairement, soit il reste au ministère", s'agace un candidat socialiste.

Roue de secours

Pourtant, Le Drian demeure la seule option sérieuse du PS pour garder la Bretagne. Quelle alternative pour les socialistes ? Le nom de Loïg Chesnais-Girard,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant