Régionales 2015 - Jean-Yves Le Drian : les coulisses d'une décision

le , mis à jour le
1
Jean-Yves Le Drian remettra sa démission au président de la République puis l'Élysée confirmera la décision au soir du second tour des régionales.
Jean-Yves Le Drian remettra sa démission au président de la République puis l'Élysée confirmera la décision au soir du second tour des régionales.

En seulement quelques heures, Jean-Yves Le Drian a été poussé à sortir du bois concernant ses projets pour les régionales. Mardi, plusieurs radios et télévisions annonçaient que le ministre de la Défense « prendrait sa décision vendredi ». Ce mercredi, les collaborateurs du Breton confirment qu'il « prendra bien la tête des socialistes en Bretagne dès vendredi ». Une réunion de crise s'est tenue mercredi matin entre les proches de Le Drian pour planifier l'officialisation de ce secret de Polichinelle.

Vendredi, le planning du pensionnaire de l'hôtel de Brienne sera donc réglé à la minute près : il assistera à Rennes à la session du conseil régional jusqu'à midi, mais ne devrait pas s'exprimer à ce moment-là. « Il serait maladroit de faire cette déclaration à Rennes ou à Brest, deux grandes métropoles qui ne parlent ni à Jean-Yves Le Drian ni à l'ensemble des Bretons », explique un de ses proches conseillers régionaux. Selon nos informations, l'annonce officielle se fera donc dans l'après-midi à Lorient, ville qu'il a dirigée de 1981 à 1998. « C'est son fief, celui qui l'a amené jusqu'au gouvernement. Et ça parle beaucoup plus aux Bretons », estime son conseiller.

Dépenses de campagne du ministre-candidat

De quoi parlera-t-il ? « Vendredi, Le Drian fera un discours de vérité où il ne se défilera pas », promet un de ses proches. Jean-Yves Le Drian doit aborder son statut de candidat-ministre, et...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • aerosp le jeudi 15 oct 2015 à 09:12

    Espérons qu'il ne lancera pas de guerres contre les autres régions