Régionales 2015 - Comment les jeunes ont-ils voté ?

le
0
Près de trois jeunes électeurs sur quatre ne se sont pas déplacés au premier tour des élections régionales 2015.
Près de trois jeunes électeurs sur quatre ne se sont pas déplacés au premier tour des élections régionales 2015.

Certains passent 24 heures par semaine sur leur smartphone, et bon nombre partagent sur les réseaux sociaux leur dégoût au lendemain des résultats du premier tour. Mais combien d'électeurs, parmi les 18-34 ans, les jeunes au sens large, sont allés voter dimanche dernier ? Une minorité, en fait : si l'abstention au niveau national a frôlé les 50 %, chez les 18-34 ans, ce sont les deux tiers des électeurs qui ne se sont pas déplacés : 66 % selon les chiffres de l'étude OpinionWay sur la sociologie du vote au premier tour des élections régionales. Chez les 25-34 ans, le taux d'abstention baisse, si l'on peut dire, à 61 %.

Un taux d'abstention affolant

Selon l'étude « Jour de vote » réalisée par l'Ifop et Fiducial, le constat est encore plus amer : les trois quarts des 18-24 ne se sont pas déplacés pour aller aux urnes. Plus encore que les 25-34  ans (65 %), alors que les plus de 35 ans sont la classe d'âge qui s'est le moins abstenue (42 %). Le constat est, hélas !, parlant : le premier choix des jeunes électeurs est, pour l'immense majorité d'entre eux, de ne pas participer au vote. Pour quelles raisons ? Le vrai sujet est là, tant pour les médias que pour les politiques, mais aussi en vue du second tour. Les jeunes abstentionnistes peuvent-ils en changer le résultat ? Sans aucun doute, à condition de faire le choix de s'exprimer. Et si voter ou ne pas voter relevait des mêmes ressorts que le choix du bulletin glissé dans...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant