Régionales 2015 - Bourgogne-Franche-Comté : dialogue rompu entre Fousseret et Sauvadet ?

le
0
Jean-Louis Fousseret est maire de Besançon, une ville qui va perdre son statut de capitale régionale (photo d'illustration).
Jean-Louis Fousseret est maire de Besançon, une ville qui va perdre son statut de capitale régionale (photo d'illustration).

Le torchon brûle entre Jean-Louis Fousseret, maire socialiste de Besançon, et François Sauvadet. Ce dernier, tête de liste LR/UDI, qui n'aurait pu obtenir de rendez-vous avec l'élu municipal pour évoquer le rôle de sa ville dans la future grande région, lui a transmis une lettre ouverte par voie de presse. Mais Jean-Louis Fousseret lui a répondu. Il se dit surpris de la méthode et prêt à le recevoir, comme tout autre candidat.

François Sauvadet avait en effet évoqué le 22 octobre dernier, lors des premières « assises territoriales » qu'il entend proposer chaque mois aux élus locaux, le supposé refus du maire de Besançon, le socialiste Jean-Louis Fousseret, de le rencontrer de manière officielle. « Je lui ai demandé un rendez-vous pour discuter de l'avenir de la ville, il m'a répondu d'accord pour 11 h 45, mais de manière confidentielle, hors presse », avait déclaré, devant un parterre d'élus locaux acquis à sa cause, celui qui est aussi président du conseil départemental de Côte-d'Or. Cinq jours plus tard, il transmettait à la presse locale une « lettre ouverte » à Jean-Louis Fousseret dans laquelle il assure avoir sollicité auprès de lui, « en vain », un rendez-vous pour évoquer « les dossiers relatifs à l'avenir de Besançon au sein de la future Bourgogne Franche-Comté », écrit-il.

« En vain, ce n'est pas vrai », répond le maire de Besançon contacté par Le Point.fr. « Je suis tout à fait...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant