Regarder des films en 3D est-il risqué ?

le
0
AVIS D'EXPERT - Entre 10 et 15% des spectateurs seraient gênés par ce type de projection, explique le Pr Béatrice Cochener, chef du service d'ophtalmologie du CHU de Brest.

Dans le contexte de l'innovation technologique grandissante qui affiche le contenu 3D comme nouvelle dimension imposée de l'image (cinéma, télévision, ordinateur, jeux vidéo, smartphone) se pose la question cruciale de la tolérance de l'½il humain face à ces nouveaux contenus. La littérature fait état de 10 à 15 % de la population qui souffrirait de troubles visuels lors d'une exposition à ce type de projection (sous la forme de céphalées, nausées, dédoublements, flou visuel...). La pertinence de la réponse à cette question pourrait présenter un vrai intérêt de santé publique. Cependant, il reste à approfondir les conditions de survenue de cette intolérance et en définir si possible les causes pour mieux la prévenir.

Si la sortie d'une console portable s'est accompagnée d'u...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant