Regain de violences en Irlande du Nord

le
0
47 policiers ont été blessés lors d'affrontements entre manifestants loyalistes et républicains à Belfast.

En Irlande, des scènes de guérilla ont embrasé un quartier nord de Belfast dans la nuit de dimanche à lundi. Quarante-sept policiers ont été blessés, coincés au centre d'attaques de militants loyalistes (protestants) contre une marche de républicains (catholiques). Équipés de briques, de balles de golf, de cocktails Molotov et de pétards, les émeutiers s'en sont pris aux forces de l'ordre pendant douze heures. Celles-ci ont tenté de contenir les manifestants à l'aide de canons à eau jusque tard dans la nuit et menacé de recourir à des balles en plastique.

Quatre policiers ont été hospitalisés, les autres soignés pour des contusions. Qualifiant ces agressions de «sauvages et révoltantes», le chef de la police, George Clark, a assuré que les auteurs seraient poursuivis. Un suspect de 17 ans a été arrêté. Le parti Sinn Féin (républicain) a condamné une «tentative de meurtre» contre une famille catholique de cinq enfants dont la maison, proche de la ligne

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant