Regain de tensions sur l'esplanade des Mosquées

le
0
INFOGRAPHIE - La décision israélienne de fermer la rampe en bois qui conduit à la porte des Maghrébins scandalise les musulmans.

Le cocktail politique, religieux et archéologique de Jérusalem menace à nouveau d'exploser après la fermeture hier, par les autorités israéliennes, de la rampe de bois qui mène à la porte des Maghrébins, l'une des entrées de l'esplanade des Mosquées. La mesure a suscité un tollé chez les Palestiniens et dans le monde musulman. L'Autorité palestinienne a dénoncé une «escalade israélienne» menaçant le processus de paix. Le Hamas a qualifié la fermeture de la rampe de «déclaration de guerre religieuse contre les lieux saints musulmans à Jérusalem», appelant à «une mobilisation arabe et islamique pour arrêter cette dangereuse initiative« et dénonçant «un plan d'agression israélien contre la mosquée al-Aqsa«.

Selon la municipalité de Jérusalem, la rampe a dû être fermée pour des raisons de sécurité. La passerelle couverte en bois avait été érigée après l'effondrement en 2004 de la montée qui menait à la porte des Maghrébins, située en haute

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant