Regain de tensions raciales après le meurtre de Londres

le
0
REPORTAGE - De nombreux incidents ont visé les communautés musulmanes britanniques. Les organisations d'extrême droite capitalisent sur l'émotion.

Pas arrêtés par la pluie incessante, des habitants de Woolwich se succèdent pour déposer des bouquets de fleurs le long des grilles de la caserne de la Royal Artillery, au carrefour où un soldat de 25 ans, Lee Rigby, a été sauvagement tué mercredi par deux assaillants se revendiquant d'Allah.

Beaucoup d'émotion, certains peinent à contenir des larmes. Les nerfs à fleur de peau. Le ton monte lorsque plusieurs personnes veulent arracher un message accroché là citant une phrase de Gandhi: «¼il pour ½il finira par rendre le monde aveugle». Quelques personnes s'indignent, en dépit de l'intention pacifique, de voir reprise l'expression «½il pour ½il», utilisée, quelques instants après son crime, par un des tueurs pour se justifier. «C'est déplacé, c'est offensant», s'enflamme Sarah Woods, age...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant