Regain de tension entre industriels et distributeurs

le
0
Les entreprises de l'agroalimentaire se disent étranglées par la reprise de la guerre des prix entre enseignes.

«Les distributeurs ont été sans foi ni loi, s'étrangle Jean-René Buisson, président de l'Association nationale des industries alimentaires (Ania). La situation n'a jamais été aussi difficile, avec des industriels au bord de la faillite. Nous en appelons au gouvernement pour amender la loi de modernisation de l'économie (LME).» Alors que les négociations tarifaires annuelles entre la grande distribution et ses fournisseurs viennent de s'achever, l'Ania pousse un cri d'alarme nettement plus strident que les autres années.

Des déclarations jugées «scandaleuses» par Jacques Creyssel, président la Fédération du commerce et de la distribution (FCD), qui estime que l'Ania cherche «avant tout à défendre les marges des grands groupes» et «s'abrite derrière la défense des PME pour obtenir la réforme de la LME».

Ce regain de tension inattendu - les ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant