Regain de confiance de «l'élite» française

le
0
Les Français ont une meilleure image des entreprises et du gouvernement, indique l'édition 2011 du baromètre Edelman.

Les Français ne sont pas si pessimistes, du moins, dans la frange la plus élevée de la population. Le nouveau baromètre de confiance Edelman, réalisé dans 23 pays auprès de 5000 personnes, qui cible les hauts revenus, atteste d'un net retour de la confiance dans l'Hexagone. La cote de popularité des entreprises a remonté de 12 points, de 36 à 48 % et celle du gouvernement a progressé de 43 % à 49 %. En tête du palmarès des secteurs, figure celui des technologies, suivi de l'automobile, des télécommunications et de l'alimentaire. A l'inverse, résultat de la crise, la banque et les services financiers restent toujours les mal aimés.

La défiance est encore plus marquée dans les pays anglo-saxons, en Irlande, où les banques sont tenues responsables du marasme économique, mais également en Grande-Bretagne et outre-Atlantique. «Ce qui est très marquant, c'est la chute de confiance généralisée aux États-Unis, alors qu'elle remonte un peu partout », relève Is

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant