Regain d'optimisme sur le marché du film

le
0
La crise est passée. Cette année, les financiers reviennent en force au festival pour profiter des bonnes affaires. Car le montant des budgets de films a reculé de 20%.

À l'occasion du plus grand marché du cinéma de la planète, tous les acteurs sont formels: la crise est passée. «Certes, la crise a eu des effets structurants pour l'industrie des films», note Jérôme Paillard, directeur du marché du film. «Le montant des budgets comme des préventes a chuté d'environ 20% pour certaines catégories. Mais avec 4246 œuvres présentées, le marché progresse de 5% par rapport à 2010», note-t-il, affirmant aussi qu'avec «plus de 10.000 participants, Cannes retrouve son niveau de 2008». Fait significatif, «le retour des fonds d'investissements et des purs financiers sur le secteur représentés par 350 sociétés sur les 3500 inscrites, soit 10% des effectifs», affirme Jérôme Paillard.

Les projets sont de retour

Si de nombreux films restent souvent mal financés, la sélection du festival comme le calendrier prévisionnel des sorties des grandes majors indépendantes prouvent que l'argent et les projets sont de retour. Mais avec des exigenc...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant