Refus de crédit de la banque : que faire ?

le
0

Dans certains cas, il arrive qu'une demande de crédit soit refusée par une banque. Cette situation délicate doit être analysée pour éviter d'un autre refus, dans une autre banque.

Les motifs de refus

Accorder un crédit constitue un risque pour un établissement bancaire. L'emprunteur doit en effet présenter des garanties sur ses capacités de remboursement. Le premier motif de refus d'un crédit est une inscription au Fichier National des Incidents de Paiement. Ce fichage est consécutif à un chèque sans-provision ou à des créancesnonhonorées.

Le profil de l'emprunteur est aussi étudié : âge, études, profession, revenus, nombre d'enfants, situation personnelle, niveau d'endettement. Un seuil d'endettement est fixé à 33% des revenus. Si les revenus sont irréguliers, un refus de crédit pourra être prononcé.

Obtenir le certificat de refus de crédit

Après un refus, il est important de demander à la banque un certificat de refus de crédit. Ce document est nécessaire pour annuler un engagement d'achat, par exemple immobilier. Les transactions sont généralement prévues sous réserve d'obtention du prêt. Le certificat évitera les pénalités de dédit et libèrera l'acheteur potentiel de son engagement.

Analyser son refus

Avant de se tourner vers une autre banque, il est utile de comprendre les raisons du premier refus (montant trop élevé, absence de caution, revenus trop faibles...). On pourra alors formuler une autre demande vers d'autres organismes financiers, en tenant compte de ses faiblesses.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant