Réfugiés-L'Espagne prête à se conformer au quota de Bruxelles

le
0

MADRID, 8 septembre (Reuters) - Le gouvernement espagnol, qui disait récemment avoir atteint les limites de ses capacités d'accueil, a promis mardi de se conformer au souhait de la Commission européenne concernant la répartition des réfugiés. "L'Espagne accueillera autant de réfugiés que le lui demandera l'Union européenne", a annoncé Soraya Saenz de Santamaria, vice-présidente du gouvernement, dans un entretien accordé à la chaîne de télévision La Sexta. Elle n'a pas avancé de chiffre, mais la Commission, qui doit présenter mercredi les "clés de répartitions" de 160.000 demandeurs d'asile arrivés en Grèce, en Italie et en Hongrie, va vraisemblablement demander à Madrid d'en accueillir 19.000. L'Espagne avait rejeté en mai les premières propositions de l'exécutif bruxellois en faisant valoir son taux de chômage de 22% et une capacité d'accueil limitée en raison de l'afflux de migrants sur ses propres plages. Alors que la Commission lui demandait d'accueillir près de 6.000 réfugiés, elle avait fixé la limite à 2.749. Interrogé sur les raisons de cette volte-face, Soraya Saenz de Santamaria a expliqué que la situation avait changé. D'abord alimentée par les arrivées en provenance de Libye, la crise s'est depuis déplacée en Europe de l'Est, a-t-elle précisé. Comme un peu partout en Europe, l'opinion espagnole a été très marquée par les photos d'Aylan Kurdi, le petit Syrien de trois ans dont le corps a été retrouvé sur une plage turque, et par le calvaire des migrants en Hongrie. Le chef du gouvernement, Mariano Rajoy, s'est rendu la semaine dernière en Allemagne pour un entretien avec la chancelière Angela Merkel et les médias ont fait état de pressions de la part de Berlin concernant l'accueil des réfugiés. (Blanca Rodriguez, Raquel Castillo et Adrian Croft; Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant