Réfugiés : l'accord controversé UE - Turquie se concrétise lundi

le
0

Un premier groupe de Syriens en provenance «directe» de Turquie est attendu en Allemagne lundi : l'accord entre l'Union européenne et Ankara doit commencer à être appliqué la semaine prochaine pour tenter de freiner l'afflux de réfugiés en Europe. L'autre volet de l'accord qui prévoit le renvoi de migrants de Grèce vers la Turquie s'annonce plus problématique, notamment pour les droits de l'homme. Des affrontements entre migrants retenus dans le centre de rétention de l'île grecque de Chios ont par ailleurs conduit vendredi à la sortie de centaines d'entre eux.

Principale initiatrice de l'accord paraphé à Bruxelles le 18 mars, l'Allemagne a été le premier des 28 pays européens à annoncer vendredi qu'elle accueillerait à partir de lundi quelques dizaines de Syriens, «surtout des familles avec des enfants», arrivés directement de Turquie, selon le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Tobias Plate.

Le gouvernement n'a livré que peu de détails sur les modalités concrètes de leur acheminement. Mais ces réfugiés doivent arriver lundi à Friedland, une commune proche de Göttingen (nord de l'Allemagne) qui, après la Seconde guerre mondiale, avait servi d'immense camp d'accueil pour les Allemands expulsés des territoires de l'Est et les prisonniers de guerre.

Cinq cents réfugiés expulsés de Grèce lundi

Parallèlement, un premier renvoi de réfugiés et migrants de Grèce vers la Turquie est prévu le même jour, conformément à l'autre volet de cet accord, a confirmé jeudi soir le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu. Le Parlement grec a adopté vendredi soir, en procédure d'urgence, une loi permettant l'application de l'accord UE-Ankara. Selon une source européenne, ils porteront sur quelque 500 personnes, «des Syriens, Afghans et Pakistanais qui n'ont pas demandé l'asile» en Grèce.

L'accord, dénoncé par les ONG et qui inquiète le Haut commissariat aux réfugiés (HCR), prévoit le renvoi en Turquie ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant