Réfugiés-Hollande demande d'utiliser d'abord les crédits existants

le
0
    BRUXELLES, 18 décembre (Reuters) - François Hollande a 
appelé vendredi à utiliser "toutes les marges possibles" dans 
les crédits européens pour financer les mesures liées à l'afflux 
de réfugiés au portes de l'Union européenne. 
    Le budget ne saurait selon lui être abondé par les Etats que 
dans un deuxième temps, si nécessaire.   
    "Sur la question des réfugiés, plutôt que de demander à ce 
stade de nouvelles contributions aux Etats, il faut utiliser 
toutes les marges possibles dans les crédits européens", a-t-il 
déclaré lors d'une conférence de presse à Bruxelles.  
    "Et, si nécessaire, c'est à ce moment-là qu'il peut y avoir 
abondement du budget européen, avec contribution des Etats", 
a-t-il ajouté. "Avant d'en arriver là, mieux vaut utiliser tous 
les crédits européens, et il y en a encore, notamment pour les 
opération liées aux réfugiés."  
 
 (Elizabeth Pineau, édité par Sophie Louet) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant