Réfugiés-Cazeneuve plaide pour un système de "hot spots"

le
0

PARIS, 13 septembre (Reuters) - Le ministre de l'Intérieur français a plaidé dimanche pour la mise en place de centres d'accueil et de contrôle aux frontières extérieures de l'espace Schengen face à l'afflux massif de réfugiés, en provenance notamment du Proche-Orient. "Ce qu'il faut, c'est transformer Schengen pour faire en sorte que ces contrôles soient possibles", a déclaré Bernard Cazeneuve, invité du Grand rendez-vous Europe 1-Le Monde-iTELE. "Il faut surtout qu'aux frontières extérieures de l'UE, il y ait mise en place de centres d'accueil des réfugiés et de contrôle des frontières, ce qu'on appelle les hot spots", a-t-il poursuivi. Faute de quoi, "tout ce que nous faisons pour l'accueil des réfugiés ne tiendra pas." Il a souhaité que la Hongrie, l'Italie et la Grèce, principaux pays d'entrée des réfugiés dans l'UE, acceptent la mise en place de tels "hot spots" sur leur territoire. (Emmanuel Jarry)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant