Réformes : les cartons rouges de Bruxelles à la France

le
0
Retraite, marché du travail, libéralisation des secteurs réglementés: «l'heure des réformes courageuses a sonné», pour le commissaire européen Olli Rehn.

De notre correspondant à Bruxelles

Moins d'austérité, plus de réforme. La Commission européenne va concrétiser ce mercredi après-midi un changement de cap politique, en concédant un répit de deux ans à la France pour ramener son déficit budgétaire à la norme des 3%. Mais José Manuel Barroso et le commissaire Olli Rehn y mettront un prix: une mise à plat du marché du travail, défi auquel Paris n'a jusqu'ici donné que des gages.

Pour Olli Rehn, «l'heure des réformes courageuses a sonné» si l'on veut s'attaquer de façon sérieuse à la panne de la croissance et à la chute de l'emploi. «Les réformes entreprises et le retour de la confiance des investisseurs nous permettent désormais une consolidation budgétaire plus graduelle qu'au début de la crise, explique-t-il au Figaro. Mais cet es...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant