Réforme territoriale : la Haute-Normandie fait preuve de prudence

le
0

Les élus normands sont mitigés sur la réduction du nombre de régions souhaitée par François Hollande.

Il l'a promis devant les caméras. Si les deux Normandie sont réunies d'ici à 2017, Édouard Philippe traversera à la nage un bassin du centre-ville du Havre (Seine-Maritime), la ville dont il est le député maire UMP! Autant dire qu'il ne croit guère à la réunification de la Haute et de la Basse-Normandie dans le cadre d'un vaste plan de regroupement des régions annoncé mardi par le président de la République.

«Chiche!», lance pour sa part Hervé Morin, député UDI de l'Eure et créateur de l'Association pour la réunification de la Normandie. Franck Martin, maire PRG de Louviers (Eure) et actuel conseiller régional de Haute-Normandie, a d'ores et déjà prévenu: il fera sa propre liste aux élections régionales de 2015 si le processus de fusion n'a pas avancé. Un processus, qui, selon Didier Marie, président du conseil général de la Seine-Maritime, va dans le s...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant