Réforme pénale : Valls reçoit des policiers et des magistrats inquiets

le
0
Quatre syndicats de police et l'Union syndicale des magistrats s'alarment d'une radicalisation du texte par les parlementaires.

Manuel Valls avait taclé en août le projet de réforme pénale de son homologue à la Justice, Christiane Taubira. Il tente maintenant de circonscrire l'incendie chez les syndicats de policiers inquiets de cette réforme.

Lundi, durant une heure, le ministre de l'Intérieur a donc reçu quatre organisations importantes: Unité SGP Police-FO, premier syndicat de gradés et gardiens, le Syndicat des commissaires de la police nationale (SCPN, majoritaire), le Syndicat des cadres de la sécurité intérieure (SCSI, majoritaire chez les officiers de police) et l'Unsa police, troisième force chez les gardiens de la paix. Fait rarissime, l'Union syndicale des magistrats (USM, majoritaire) était également présente.

Tous demandaient depuis une quinzaine de jours à être reçus conjointement par les deux ministres. Ils redoutent que le texte, ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant