Réforme du quotient familial : Hollande sous le feu de l'UMP

le
24
Réforme du quotient familial : Hollande sous le feu de l'UMP
Réforme du quotient familial : Hollande sous le feu de l'UMP

François Hollande est ce mardi à Marseille (Bouches-du-Rhône) pour inaugurer le porte-conteneurs «Jules-Verne», plus grand navire de ce type jamais construit, et le Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (MuCEM). A cette occasion, le Président de la République a accordé au quotidien «La Provence» un entretien dans lequel il revient sur la diminution du plafond du quotient familial, solution retenue par le gouvernement pour rétablir l'équilibre de la branche famille de la Sécurité sociale.

Plutôt qu'une réduction des allocations familiales, le chef de l'Etat dit avoir «préféré cette solution car elle est plus juste, plus simple et plus efficace», faisant valoir qu'«elle ne concerne que 12% des ménages, les plus aisés». Selon lui, «deux options possibles se présentaient: dans un cas, on revenait sur l'universalité des allocations familiales, dans l'autre, on réduisait l'avantage fiscal pour les revenus les plus aisés à travers une modification du quotient familial».

Comme on lui demande si, après le mariage gay, la gauche s'attaque à la famille, le chef de l'Etat réplique: «Vous ne pouvez pas y croire ! Je suis très attaché à la politique familiale». Et il ajoute : «Elle a permis à beaucoup de parents de bien éduquer leurs enfants et d'avoir des facilités pour les faire garder». Il rappelle également que «le Premier ministre a annoncé 275 000 places d'accueil pour les enfants de moins de 3 ans et a relevé les prestations destinées aux familles monoparentales». Le chef de l'Etat souligne que le gouvernement doit «en finir avec le déficit de la branche famille : 2 milliards d'euros», et relève que «la sécurité sociale emprunte pour payer les prestations familiales». «Si mes prédécesseurs l'ont admis, moi, pas», tranche François Hollande.

Brice Hortefeux, vice-président de l'UMP : «On matraque les classes intermédiaires». «C'est une erreur de faire porter les efforts ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • KAFKA016 le mercredi 5 juin 2013 à 08:59

    Réponse de contestation qui pourrait géner énormément le gvt : Boycott massif du 3ème tiers d'impots!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • psdi le mardi 4 juin 2013 à 16:36

    "Hollande sous le feu de l'UMP" : Avec en face une équipe de bras cassés autour du petit Copé, François doit rigoler. En plus, il a réussi à la diviser encore plus en leur donnant un os à croquer.

  • mlaure13 le mardi 4 juin 2013 à 14:51

    •Le problème en France: Ceux qui cherchent avant tout à se bâtir des rentes ont pris le contrôle de l’Etat Français, depuis 1974, et n’a cessé de se renforcer. Pour la PREMIÈRE FOIS dans l’Histoire de France, pas un membre du gouvernement actuel n’a exercé la moindre activité dans le secteur privé et donc n’a JAMAIS pris le moindre risque. Les Rentiers sont au Pouvoir…On en voit le résultat. TOUT POUR EUX, leur famille et copains, et rien pour les autres ! Affutons nos faux et nos piques

  • jmidy le mardi 4 juin 2013 à 13:39

    Façile: Le vote des étrangers!

  • fgino le mardi 4 juin 2013 à 12:24

    apres le mariage gay, puis la taxe des familles , que va t il nous sortir le pingouin à lunettes ?

  • SeanO le mardi 4 juin 2013 à 12:04

    Sans compter que évidemment cette politique de gribouille(1 malheureux milliard...)ne règle rien.Rain Man nous envoie bien droit dans le mur.

  • SeanO le mardi 4 juin 2013 à 12:02

    ne pas toucher au système de retraite du secteur public(qui coûte plus de 20 milliards par an de plus que celui du privé).Le socialiste n'est qu'un misérable Tartuffe.

  • SeanO le mardi 4 juin 2013 à 11:59

    L'imposture permanente(suite).Si les mots ont encore un sens une hausse d'impôt ne peut pas être qualifiée de "réforme"!D'autre part la ficelle est encore une fois un peu grosse,le socialiste explique qu'il augmente les impôts pour équilibrer la branche famille de la Sécurité Sociale,qu'il a préalablement déséquilibré pour lui faire supporter des charges qui devraient peser sur d'autres "caisses",notamment celle des retraites!En somme on tape sur la famille(pis les familles "productives"...)pour

  • M5462830 le mardi 4 juin 2013 à 11:48

    enfin , une mesure socialiste . Faire payer les riches ...

  • Rominou6 le mardi 4 juin 2013 à 11:38

    Une fois que tous les français qui bossent, et qui nourrissent comme des c*** les autres seront partis à l'étranger, elle va être belle la France