Réforme du droit du travail : un tour d'horizon européen

le
0
De nombreux pays européens ont réformé le droit du travail. (© P. Huguen / AFP)
De nombreux pays européens ont réformé le droit du travail. (© P. Huguen / AFP)
Allemagne 

Le plan Agenda 2010, introduit en 2005 par le gouvernement social-démocrate de Gerhard Schröder, a flexibilisé le marché du travail et remis à plat le système des aides sociales et d'indemnisation du chômage. Il a créé une batterie de nouveaux outils pour faciliter les embauches : «mini-jobs» à 400 euros par mois exonérés de charges, «emplois à un euro» permettant aux communes de recruter des chômeurs de longue durée pour des travaux d'intérêt général.

Mesure la plus emblématique : l'introduction d'une allocation (Hartz IV) calculée au plus juste, vers laquelle bascule tout chômeur au-delà d'un an de non-activité.

Le parti de M. Schröder, le SPD, ne s'est toujours pas remis du séisme causé par cette réforme considérée par beaucoup comme une trahison de l'héritage social-démocrate.

Chômage : 4,5% en 2015

Italie

Le gouvernement de Matteo Renzi a fait adopter, en décembre 2014, une profonde réforme du marché du travail, le «Jobs Act» qui prévoit des incitations fiscales pour les entreprises embauchant à durée indéterminée afin de limiter les recours aux contrats temporaires.

Mesure phare : la création d'un nouveau type de contrat à durée indéterminée mais à garanties croissantes. Le licenciement, facilité pendant trois ans, devient de plus en plus compliqué et coûteux ensuite.

L'adoption de cette

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant