Réforme du collège : le décret est paru au Journal officiel

le , mis à jour à 13:43
0
Réforme du collège : le décret est paru au Journal officiel
Réforme du collège : le décret est paru au Journal officiel

Le Premier ministre Manuel Valls avait déclaré mardi que la réforme du collège serait «mise en œuvre» et que le décret serait «publié le plus rapidement possible», en dépit de la mobilisation à son encontre. C'est fait. Au lendemain d'une journée de grève et de manifestations, le décret ainsi que l'arrêté portant sur la réforme contestée du collège sont parus ce mercredi au Journal officiel. Et prévoient comme prévu une entrée en vigueur de la réforme «à compter de la rentrée scolaire 2016». 

Bientôt une circulaire d'application

«Dès aujourd'hui», la ministre de l'Education, Najat Vallaud-Belkacem, a promis «d'ouvrir les discussions avec ceux qui se sont mobilisés mardi, avec les organisations syndicales, pour répondre aux inquiétudes. Nous allons adopter une circulaire d'application pour répondre point par point, définir ensemble les conditions d'application», a-t-elle précisé vers midi, après une déferlante matinale de critiques sur ce qui a été vécu par l'opposition comme un «passage en force».

La réforme prévoit de laisser chaque collège fixer 20% de son emploi du temps, avec de l'accompagnement personnalisé pour tous, de l'interdisciplinarité et une deuxième langue vivante (LV2) avancée en cinquième. L'arrêté paru au JO détaille aussi les enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI), prévus à partir de la cinquième pour favoriser notamment le travail en groupe. Les huit thèmes d'EPI vont de la santé à la culture en passant par la transition écologique ou les langues de l'Antiquité. Les élèves en suivront deux par an et au moins six des huit thématiques entre la cinquième et la troisième. L'un de ces EPI, portant sur les «langues et cultures de l'Antiquité» remplace les options latin et grec qui sont supprimées.

Une deuxième langue pour tous en 5e

Au côté des enseignants de langues anciennes, les professeurs d'allemand ont aussi fait part de leur inquiétude: ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant