Réforme du collège - Alain Madelin : "La droite ne devrait pas mener une bataille d'arrière-garde"

le
0
L'ancien ministre défend sa cohérence intellectuelle.
L'ancien ministre défend sa cohérence intellectuelle.

Figure libérale de la droite, Alain Madelin estime que la réforme du collège portée par Najat Vallaud-Belkacem va dans le bon sens parce qu'elle offre plus d'autonomie aux enseignants pour s'adapter aux élèves qu'ils ont en face d'eux. Et dénonce un manque de cohérence intellectuelle de la droite.

Pourquoi soutenez-vous la réforme du collège de Najat Vallaud-Belkacem alors qu

?elle est attaquée par la droite et par l

?UMP ?

Je suis assez surpris des querelles faites à cette réforme. Je peux comprendre qu?on ait un attachement à l?enseignement des humanités, qu?on dise qu?on risque de casser ce qui marche. Je peux comprendre qu?on considère que les options latin, grec, ou allemand, profitent à certains enfants des classes populaires pour essayer d?échapper à l?école ghetto et ne sont pas seulement des filières de contournement pour les enfants d?enseignants ou les plus privilégiés. On peut également s?amuser du verbiage pédagogique. Sur tous ces points, un peu de concertation et de bonne volonté de part et d?autre permettraient de gommer les aspérités. Mais réduire la réforme à cela revient à ne voir que l?écume, au détriment de l?essentiel.

Qu

?est-ce qui est essentiel à vos yeux ?

Nous savons depuis des lustres que la solution à la massification de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant