Réforme des retraites : une hausse de la CSG envisagée

le
13
Le rapport Moreau, commandé par le gouvernement sur la réforme des retraites, préconisait un alignement de la CSG des retraités sur celui des actifs.

Le gouvernement a le choix: pour financer la réforme des retraites, il peut d'abord opter pour une hausse des cotisations sociales. Cette option a le mérite de remplir rapidement les caisses ; mais, dans le même temps, elle augmente le coût du travail, donc pénalise la compétitivité des entreprises. Compliqué pour le gouvernement à expliquer quand on a fait de la compétitivité du pays son cheval de bataille - notamment avec la mise en ½uvre d'un crédit d'impôt - le fameux CICE - qui à terme allégera de 20 milliards par an les charges des entreprises.

Il peut aussi choisir d'augmenter la TVA. Régulièrement, au gré des majorités, l'idée ressurgit. Mais à gauche, nombreux sont ceux qui ont du mal à accepter ce dispositif, qui frappe proportionnellement plus les ménages modestes que les plus aisés.

Reste enfin le scénario d'une hausse de la contribution sociale généralisée (CSG). Cette piste a de plus en plus de défenseurs. Ce prélèvement, Michel Rocard l'a créé en 1990 pour diversifier les sources de financement de la protection sociale en le fixant à 1,1 % des revenus. Balladur, Juppé et Jospin l'ont tour à tour augmenté - si bien qu'en vingt ans la CSG est devenue le premier impôt direct acquitté par les Français.

Le rapport Moreau commandé par le gouvernement sur la réforme des retraites préconisait un alignement de la CSG des retraités, qui est de 6,6 %, sur celui des actifs (7,5 %). Cette mesure «permettrait de rétablir davantage d'équité entre actifs et retraités», soulignait le rapport. Elle concernerait 9,5 millions de personnes âgées et rapporterait 2,1 milliards d'euros par an. Mais lors de ses récentes consultations avec les partenaires sociaux, la ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine, a testé l'idée d'une hausse générale. Il faut dire qu'un point de CSG rapporte environ 11 milliards d'euros!

Presque tout le monde

Cette taxe présente l'avantage politique d'être moins douloureuse, car prélevée à la source et à un taux faible. Elle est également «juste» aux yeux de nombreux ténors de gauche, puisqu'elle est acquittée par presque tout le monde (sauf les très bas revenus et les titulaires de minima sociaux). Bien que dans des proportions légèrement différentes, elle touche salariés, retraités, mais aussi rentiers. Car la CSG concerne les revenus d'activité, les revenus du patrimoine et les produits de placement.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sharks14 le jeudi 15 aout 2013 à 10:19

    La méthode de réforme du hollandisme est simple : on augmente les ressources (impôts, taxes, cotisations tout augmente.

  • supersum le mercredi 31 juil 2013 à 12:26

    Comme vous dites de 10,5% à 15,5% en 5 ans et ça devrait etre indolore, on va aller jusqu'ou comme ça, chaque année on va vous supprimer 1% de vos revenus pendant que l'inflation augmente de 3%. Dire que certains gueullent déjà parce que l'inflation n'est plus compensé sur leur salaire

  • gnapi le mercredi 31 juil 2013 à 11:42

    Ce que j'aime chez les socialos, c'est qu'ils rincent tout le monde. Pas comme le précédent qui a quand même mis 5 ans pour passer les contrib' sociales de 10,5% à 15,5%. Pas cool pour l'épargnant mais pas si douloureux pour le salarié.Et en janvier ? la tva sociale rentre dans la danse ! (on se souviendra des cris d'horreur des mêmes qui vont l'instaurer)Hihihihi

  • gnapi le mercredi 31 juil 2013 à 11:39

    J'oubliais, ça va relancer l'investissement locatif toussa. Et les embauches.Pour le même salaire, les smicards vont toucher moins. Pas dit que cela incite certains à bosser plus ...

  • gnapi le mercredi 31 juil 2013 à 11:38

    N'oublions que le n°1 du PS a obtenu de Cap'tain Pédalo qu'on ne touche pas à la retraite des fonctionnaires. Certains parmi eux, notamment les députés et sénateurs, auraient tellement à perdre sans même pouvoir décemment s'en plaindre médiatiquement ...

  • gnapi le mercredi 31 juil 2013 à 11:37

    Inventé et sublimé par le PS. Bravo pour cette trouvaille qui ajuste les recettes fiscales à la dépense publique et non l'inverse !!

  • gnapi le mercredi 31 juil 2013 à 11:36

    C'est bon ça la csg. Comme c'est sur TOUS les revenus on fait fuir les investisseurs (qui restaient encore) et on réduit un peu plus le pouvoir d'achat des salariés.Les fonctionnaires, par exemple, avec le gel du point d'indice, vont avoir le privilège de découvrir un net à payer inférieur pour le même ... salaire.

  • surfer1 le mercredi 31 juil 2013 à 10:15

    Hausse généralisée de la CSG ? Mais ils veulent achever ce pays ou quoi ?

  • fignar le mercredi 31 juil 2013 à 09:58

    d'accord avec toi supersum,j’investis depuis des années dans des murs de boutique pour compenser une retraite que je n'aurait pas (commerçant),la semaine derniere on m'a proposé une belle petite affaire ,6% de rentabilité,avec la CSG mon cash flow devient négatif :j'ai donc laissé tombé et je n'investirai plus ;merci les socialos...

  • supersum le mercredi 31 juil 2013 à 09:33

    Je me félicite chaque jour d'arrêter l'immobilier et tout investissement, la CSG augmente tous les ans de 1 à 2%, bientôt on sera à 20% de prélèvements sur le loyer quelque soit notre situation, ce n'est plus un impôts c'est du racket organisé pour payer les retraites et le sociale. Arrêtons définitivement les frais, on ne gagne plus rien, ça ne sert plus à rien de continuer