Réforme des retraites : Ayrault a du mal à convaincre

le
11
Réforme des retraites : Ayrault a du mal à convaincre
Réforme des retraites : Ayrault a du mal à convaincre

Après deux jours de discussions avec les syndicats et le patronat, Jean-Marc Ayrault a rendu mardi soir ses arbitrages sur la future réforme des retraites. Vers 19 heures, le Premier ministre a pris la parole depuis Matignon après avoir rencontré depuis lundi huit syndicats (CFDT, CGT, CFTC, CFE-CGC, Solidaires, FO, Unsa et FSU) et trois organisations patronales (CGPME, Medef et UPA).

>> INFOGRAPHIE. Les mesures retenues par le gouvernement

Avant même son discours, Matignon a annoncé les principales pistes retenues : la durée de cotisations sera portée progressivement à 43 ans en 2035, les cotisations patronales et salariales augmenteront dès 2014 et un compte pénibilité sera mis en place à partir du 1er janvier 2015, financé par les entreprises. Le gouvernement a en revanche renoncé à augmenter la CSG. L'objectif est de combler un déficit évalué à 20 milliards d'euros en 2020.

Côté syndicats, seule la CFDT a salué des «mesures de justice». La CGT, FO, FSU et Solidaires ont déjà appelé à descendre dans la rue le 10 septembre. La CGT, qui dit ne pas avoir été «entendue», a réaffirmé qu'elle maintenait «plus que jamais» la mobilisation. FO également. Le Medef a également vertement critiqué les mesures annoncées.

Le Premier ministre entend présenter ce projet de loi en conseil des ministres le 18 septembre. Mais il a d'ores et déjà affirmé qu'elle serait présentée «dès demain» mercredi «sous la forme d'une communication au Conseil des ministres».

VIDEO. Retraites : le gouvernement dévoile sa réforme

- Revivez cette dernière journée de concertation minute par minute :

22h33. Le PCF assure qu'«il y a d'autres solutions». «En entérinant l'allongement de la durée de cotisation prévue par la réforme Fillon-Sarkozy et en prolongeant cette augmentation à 43 ans d'ici 2035, Jean-Marc Ayrault tourne le dos à l'attente des Français qui ont élu la gauche et s'étaient ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3553345 le mercredi 28 aout 2013 à 09:27

    ayraut fait ton rot et degage

  • M4426670 le mercredi 28 aout 2013 à 09:24

    Après l'erreur historique des 35 heures, voilà celle des retraites!!! Merci les socil os!

  • sarestal le mardi 27 aout 2013 à 20:47

    Quand on est endoctriné, c'est évident ! On continue à éponger la retraite ASPA "distribuée" à des étrangers "en séjour prolongé".... qui n'ont jamais cotisé et on fait de même pour les petits régimes spéciaux SNCF RATP EDF qui nous coûtent 6 milliards / an.

  • g.marti4 le mardi 27 aout 2013 à 18:47

    Plus que 13 mn !!! Faites vos jeux

  • birmon le mardi 27 aout 2013 à 18:41

    LA grève ayant été décidée avant toute concertation, le Premier Ministre peut taper très fort sur les salariés et les retraités, on aura de toutes façon une grève, autant qu'elle soit justifiée.

  • g.marti4 le mardi 27 aout 2013 à 18:29

    Les paris sont lancés : augmentation de la CSG et diminution des retraites en réduisant les avantages fiscaux (suppression de la déduction des 10%...). Puisqu'il y a un PB de retraite et bien, tapons sur les retraités !! çà pas encore été fait à par les 0,3%

  • ostrevan le mardi 27 aout 2013 à 15:11

    J'ai essayé de faire paraitre des articles dans la presse sur "FAISONS COTISER LES ROBOTS ";....le medef insiste sur le fait que le pourcentage de robots en France est très faible et qu'il faut le doubler ... cela va augmenter le nombre de chômeurs..Quand à la "PENIBILITE", cela me semble en dehors du sujet : à traiter plus tard en dehors des retraites.

  • pichou59 le mardi 27 aout 2013 à 14:47

    ILS SE SONT MIS d'ACCORD ENTRE EUX : pour garder leurs privilèges ******* NOS ENFANTS PETITS ENFANTS PAYERONT L'ARDOISE CAR ILS SONT EN TRAIN DE VIDER LES CAISSES......

  • davidnad le mardi 27 aout 2013 à 13:10

    d'accord avec Gary et M228901 un peu de grains à moudre pour les syndicats effets d'annonces et tout ce petit monde s'y retrouve sur le dos du privé plein pot! on est toujours trahis par ceux, supposés nous défendre.

  • Gary.83 le mardi 27 aout 2013 à 13:00

    bandits de grands chemins! hold up en bande organisée !