Réforme des retraites : à droite comme à gauche, on fustige le projet

le
129
Réforme des retraites : à droite comme à gauche, on fustige le projet
Réforme des retraites : à droite comme à gauche, on fustige le projet

Au lendemain du dévoilement du projet de loi, le gouvernement de Jean-Marc Ayrault a dû essuyer une volée de bois vert de la part de l'opposition. «Triple trahison» pour le maire de Marseille Jean-Claude Gaudin (UMP), «sentiment d'injustice» a dénoncé la présidente du FN Marine Le Pen, «non-réforme dangereuse» déplore Pierre Gattaz, président du Medef... Les personnalités de droite y sont allées de leurs bons mots toute la journée pour fustiger une réforme qu'elles estiment contre-productive.

Mais même au sein des alliés des socialistes, la grogne s'est également faite entendre. EELV a jugé les mesures présentées «insuffisantes», tandis qu'à la gauche du PS, au sein du courant de Benoît Hamon, on exige des «améliorations».

Autant dire que la réforme des retraites s'annoncent laborieuse. Les syndicats CGT, FO, Solidaires et la FSU ont d'ores et déjà lancé un appel à la grève, prévue le mardi 10 septembre.

Ce qui va changer

Hausse des cotisations patronales et salariales, allongement progressif à 43 ans de la durée de cotisation, création en 2015 d'un compte pénibilité, fiscalisation de la majoration de pension des parents de familles nombreuses : telles sont les pistes retenues par le gouvernement Ayrault pour réformer les retraites.

La hausse de la CSG, un temps envisagée, est finalement abandonnée.

>> LA QUESTION DU JOUR. La réforme vous paraît-elle juste ?

>> Réforme des retraites : retrouvez heure par heure les réactions de mercredi.

21h00. Des «mesures insuffisantes» et «absence de réforme de fond» selon EELV. Alors que les écologistes disposent de deux membres de leur parti dans l'équipe gouvernementale, EELV a affirmé dans un communiqué ce mercredi que «les mesures proposées (étaient) insuffisantes et pas à la hauteur d'une réforme des retraites ambitieuse et impérative pour notre pays».

20h30. La réforme des retraites est «une sorte de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nicog le lundi 2 sept 2013 à 17:36

    Superbe écran de fumée ce WE avec la Syrie, de la part de tous les médias, qui permet de faire passer les Retraites en arrère plan, bref, de ne plus en parler. Bravo, C'est du grand art.

  • M3366730 le vendredi 30 aout 2013 à 21:44

    dekeran, relisez donc mes posts et cotisant moi-même dans le privé je connais des retraité(e)s du privé qui ont effectivement une petite retraite (ex. RSI 378 € et CNAV 9588 € en ayant commencé à 17 ans sans interruption) alors que d'autres qui ont eu le même poste dans la fonction publique ou dans les régimes spéciaux ont + de 3 000 €/ mois et en + de les entendre pleurer à la télé !

  • dekeran le vendredi 30 aout 2013 à 08:31

    A M3366730 j'ai fait un tour sur le site contribuables etc. si je comprends bien les retraités ont tous les défauts du monde et encore d'exister. Soyons sérieux, il existedes privilèges non cotisés dans les régimes spéciaux. A contrario il y a de très petitesretraites dans le privé, car il ne faut pas raisonner en moyenne. Bonne journée

  • dekeran le jeudi 29 aout 2013 à 21:42

    Petit rappel lorsque les salariés du privé prenaient leur retraite à 65 ans et plus ladurée de vie était considérablement réduite notamment pour ceux qui avaient exercé des emplois pénibles

  • M3366730 le jeudi 29 aout 2013 à 21:01

    Je cite PSDI "quand on cherche les 600 milliards des 5 dernières années" Donc de 2009 à 2013 il y a 600 milliards dont 150 Milliards de dette + 60 milliards d'impôts taxes et prélèvement de la part de ce GVT de gooche (soit 210 milliards dont est responsable FH en 15 mois) ! A LIRE http://www.contribuables.org/2013/08/28/reforme-des-retraites/

  • M3366730 le jeudi 29 aout 2013 à 20:55

    PSDI, contrairement à toi, je réponds à tes questions par une remarque d'un élu, Mr Alain Milon : "En revanche, j’ai dénoncé le fait que cette hausse touche le consommateur tout en épargnant les agents et les retraités d’EDF et de GDF, qui bénéficient de tarifs préférentiels.", ALORS TU N'AS PAS PAYE TES COTISATIONS SALARIALES ET TU A FAIS ET FAIS FINANCER TA RETRAITE PAR LES AUTRES, C'EST PAS JOLI !

  • psdi le jeudi 29 aout 2013 à 20:41

    Et apparemment, j'ai cru comprendre qu'ils avaient beaucoup moins envie d'en parler maintenant. Doivent même ce faire peur quand on cherche les 600 milliards des 5 dernières années. Plus quelques dizaines de milliards en peau de bananes laissés après l'élection à la majorité.

  • fbordach le jeudi 29 aout 2013 à 20:39

    Réforme? Ouarf, il faut des tripes pour faire une réforme... Au passage le compte n'y est pas, il manque 13 milliards, sûrement obtenus par emprunt sur les marches...

  • psdi le jeudi 29 aout 2013 à 20:38

    Il va y avoir des primaires, chacun va venir avec ses idées, c'est légitime, mais il y a un fond commun», reprend celui qui se revendique «dans aucune écurie». Moi, je vous dis que ce ne sont pas des formules 1 à l'UMP. Ils ont perdu toutes les élections depuis 5 ans et ils n'ont toujours pas fait de REX.

  • psdi le jeudi 29 aout 2013 à 20:35

    J'en profite pendant que ce gouvernement bosse (réforme des retraites), cette année, personne ne siffle la rentrée à l'UMP, où l'on assiste à des retours médiatiques en ordre dispersé. Mais que fait l'opposition. J'ai vu quatre ou cinq rentrées individuelles, mais la rentrée de l'UMP, je ne la vois pas». Il y a des ambitions, c'est légitime. Le problème, c'est qu'avec la multiplication des cartes personnelles, il n'y a plus de parole collective à l'UMP. Il y a des ambitions, c'est légitime.