Réforme de l'éducation : le test des langues

le
2
Luc Chatel veut repenser le temps de travail des professeurs de langue.

L'enseignement des langues comme champ d'application d'une refonte de l'école: c'est ce qui ressort des préconisations de Luc Chatel après la remise d'un rapport mardi matin par le comité stratégique sur l'enseignement des langues. Intitulé «Apprendre les langues, apprendre le monde», le rapport présenté par Suzy Halimi, présidente honoraire de l'université Paris-III, met l'accent sur l'immersion précoce, à travers l'école ou les nouvelles technologies. Mais les propositions du ministre, qui a souligné combien, selon lui, «la maîtrise des langues, et surtout de l'anglais, est un enjeu majeur pour la compétitivité de la France», dépassent l'habituel éloge du bilinguisme précoce.

Certes, tout un volet du discours de Luc Chatel était consacré à cet «environnement» quotidien qui favorise l'assimilation d'une langue. Suivant les suggestions du rapport, il a donc émis le souhait que les chaînes de télévision, notamment publiques, développent les programmes en

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 2445joye le mercredi 8 fév 2012 à 16:47

    Je me suis toujours demandé ce que donnerait "les tontons flingueurs" en Anglais.

  • marconge le mercredi 8 fév 2012 à 15:58

    L'arabe et ensuite le patois du coin, ça va être beau en Francarabia.