Référendum : du sang et des larmes pour les Grecs

le
3
Quel que soit le résultat du référendum sur les réformes proposées par les créanciers de la Grèce, la population craint pour son avenir.
Quel que soit le résultat du référendum sur les réformes proposées par les créanciers de la Grèce, la population craint pour son avenir.

Travaillant à Paris dans un fonds d'investissement, Athanasios a pris l'avion pour Athènes pour participer au référendum. Un autocollant Nai (oui) sur son tee-shirt, il  surveille le déroulement du vote dans un bureau d'Exarchia, le quartier bobo d'Athènes. "Je comprends que ceux qui n'ont rien à perdre votent non, explique Athanasios. Malgré mon boulot, je suis de gauche et j'ai espéré que Tsipras réussisse. Il avait un mandat clair : arriver à un accord.  Mais, au bout de six mois, il n'a pas fait le job. Aujourd'hui, il fait voter les Grecs sur du vent, car il n'a aucun plan et ce n'est pas vrai qu'une victoire du non renforcera la position de la Grèce face aux créditeurs. Il fait un saut dans l'inconnu terriblement dangereux alors que nous devons rester en Europe. 75 % des Grecs veulent rester dans l'euro."

Athanasios est minoritaire parmi ses amis restés en Grèce. Depuis qu'il manifeste son soutien au oui, son site Facebook est bombardé de messages qui le traitent de "collabo" ou de caricatures qui le croquent... en train de se faire fouetter par Angela Merkel.

Les communistes appellent à voter blancPour Costas, le référendum est "gagnant-gagnant", quel qu'en soit le résultat. Communiste, il distribue des tracts qui appellent à voter blanc. "Oui ou non, c'est du pareil au même et ça ne résout pas les problèmes des Grecs. Le plan de Tsipras est contre les intérêts du peuple." Sa recette est simple : effacement...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • xk8r le dimanche 5 juil 2015 à 16:23

    qu'on saisisse déjà quelques iles pour se rembourser

  • terater le dimanche 5 juil 2015 à 16:14

    Et qui va régler la facture du référendum? 20 millions d'euros?

  • tonfric le dimanche 5 juil 2015 à 16:08

    ça commence à fatiguer tout le monde cette histoire !!