Réélection du président Alpha Condé en Guinée

le
0

(Précisions) CONAKRY, 17 octobre (Reuters) - Le président guinéen Alpha Condé a été réélu pour un deuxième mandat de cinq ans avec près de 58% des suffrages dès le premier tour de l'élection présidentielle dimanche dernier, a annoncé samedi la Commission électorale nationale indépendante (Céni). Selon les résultats définitifs, Alpha Condé a obtenu 57,85% des près de quatre millions de suffrages et son principal rival, Cellou Dalein Diallo, 31,44%. Diallo a annoncé qu'il ne reconnaîtrait pas les résultats et a appelé ses partisans à dénoncer des fraudes. Le taux de participation s'est élevé à 68,38%. "En attendant la proclamation des résultats définitifs par la Cour constitutionnelle, la Céni proclame le professeur Alpha Condé élu dès le premier tour", a déclaré le président de la commission, Bakary Fofana. Les observateurs électoraux ont estimé que le scrutin était valable malgré quelques problèmes logistiques. Cellou Dalein Diallo a accusé la commission et le gouvernement de s'être livrés à des abus dont des bourrages d'urnes, des votes de mineurs, un changement de la carte électorale et des intimidations. "J'invite les autres candidats et les citoyens, qui sont les véritables victimes de ce hold-up électoral, à organiser des manifestations pacifiques dans le respect du droit pour exprimer leur colère", a déclaré Diallo dans un communiqué. Les candidats disposent de huit jours pour contester les résultats avant que ceux-ci soient validés par la Cour constitutionnelle. Alpha Condé est arrivé au pouvoir en 2010, mettant fin à deux années de régime militaire. (Saliou Samb; Pierre Sérisier et Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant