Réduisez votre ISF avec le contrat de capitalisation

le , mis à jour le
0

Vous faites peut être partie des 300.000 foyers assujettis à l’ISF cette année. Avec des tranches marginales d’imposition qui évoluent de 0,5% à 1,5%, le poids de cet impôt sur le capital est aujourd’hui particulièrement lourd, surtout lorsque le rendement de l‘épargne « sans risque », habituellement donné par l’OAT dix ans, ne rapporte quasiment plus rien (1,24% le 17 juin). Dit autrement, à moins d’accepter une prise de risque avec votre épargne, il est difficile de ne pas s’appauvrir lorsque l’on est soumis à l’ISF. 

De nombreux Français cherchent alors les solutions pour évincer tout ou partie de l’impôt et se laissent souvent convaincre par des offres de défiscalisation pas toujours profitables. Bien utilisé, le contrat de capitalisation est un produit adapté. Explications.

Un contrat de capitalisation présente un certain nombre de similitudes avec l’assurance vie. D’ailleurs il n’est pas rare qu’un même contrat soit proposé en version assurance vie et capitalisation. Vous avez accès aux mêmes supports financiers que sont les fonds en euros et les unités de compte. Vous bénéficiez d’un délai de renonciation de trente jours. L’information dont vous disposez sur les supports, les frais et la valeur de rachat du contrat est identique. Vous avez la possibilité d'obtenir une avance sur placement en nantissant le contrat. Et enfin, vous pouvez réaliser des

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant