Réduction des aides publiques pour la construction

le
0
DÉCRYPTAGE - Les gouvernements successifs ont changé de cap pour arrêter de creuser la dette de l'État. Patiemment mais régulièrement, ils ont rogné les avantages concédés aux candidats acquéreurs ou à ceux qui envisagent de faire des travaux chez eux.

Qu'il est loin le temps du plan de relance initié par Nicolas Sarkozy fin 2008. Pour revivifier un secteur de la construction qui piquait déjà du nez, l'ancien président avait mis les moyens. Le PTZ (prêt à taux zéro) avait été doublé pour les primo-accédants à la propriété, tandis que les particuliers qui achetaient un appartement pour le louer bénéficiaient d'un nouveau dispositif Scellier qui offrait des réductions d'impôt très importantes. Beaucoup estiment que ces mesures ont entretenu la hausse des prix de l'immobilier. Elles ont aussi permis au secteur de la construction de retrouver des couleurs avec plus de 420.000 logements neufs construits en 2011.

Lourdes contraintes budgétaires

Mais,...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant