Réduction a minima du quota de pêche du thon rouge

le
0
Réunis à Paris, les Etats pêcheurs ont décidé de laisser les quotas de pêche du thon rouge quasi inchangés pour 2011. Greenpeace dénonce «un échec sur toute la ligne».

Les écologistes risquent d'être très déçus. Les Etats pêcheurs réunis à Paris ont décidé samedi de laisser les quotas de pêche du thon rouge quasi inchangés pour 2011. Le quota adopté s'élève à 12.900 tonnes pour 2011, contre 13.500 tonnes en vigueur actuellement, soit une réduction de moins de 5% selon cet accord de 30 pages soumis aux 48 membres de la Commission internationale pour la Conservation des thonidés de l'Atlantique (CICTA).

Les ONG écologistes et certains des Etats soucieux de la conservation du thon rouge avaient plaidé depuis le début de la réunion annuelle de la CICTA, il y a dix jours, pour une réduction du quota à 6.000 tonnes en 2011. Ce chiffre avait été recommandé par le comité scientifique de l'organisation pour permettre aux stocks de thon rouge de la Méditerranée de se reconstituer d'ici 2022 dans les meilleures conditions.La réduction de 600 tonnes adoptée samedi «ne peut être vue que comme un geste symbolique», a constaté, s

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant