Redoine Faïd : les coulisses d'une cavale

le
0
INFOGRAPHIE - Porteur d'une perruque, le braqueur chauve était planqué depuis au moins quatre jours dans un hôtel de Pontault-Combault où il a été interpellé avec un jeune complice. La police pense que le fugitif, sans argent, cherchait à monter un dernier coup avant de quitter la pays. » VIDÉO - Fin de cavale pour le braqueur Redoine Faïd

Redoine Faïd a été cueilli en plein sommeil. Peu avant 3 heures du matin, au beau milieu de la nuit, les hommes de la Brigade nationale de recherche des fugitifs (BNRF), appuyés par leurs collègues de l'antigang, ont encerclé l'hôtel de Pontault-Combault (Seine-et-Marne) avant de passer à l'action. «Pris de stupeur, il s'est affalé sans offrir la moindre résistance, sans dire un mot, ni prendre l'arme de poing qu'il avait à portée de main», confie au Figaro un haut responsable de la Direction centrale de la police judiciaire. Selon nos informations, le braqueur de fourgon y était retranché depuis au «moins trois...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant