Redoine Faïd déplore être « poursuivi contre [son] gré »

le
0
Redoine Faïd se défend de toute implication dans le braquage avorté ayant entraîné la mort d'Aurélie Fouquet.
Redoine Faïd se défend de toute implication dans le braquage avorté ayant entraîné la mort d'Aurélie Fouquet.

Le braqueur a présenté un visage de repenti à la cour d’assises de Paris, où il est accusé d’être le cerveau de l’équipée dont le braquage avorté a coûté la vie la policière.

« J’ai strictement rien à voir de A à Z. » Les mains sur les hanches et le verbe assuré, Redoine Faïd insiste deux heures durant : il est innocent. Face à la cour d’assises de Paris, mercredi 2 mars, hors de question de lui attribuer le rôle du braqueur qui a replongé. Et encore moins de lui coller du sang sur les mains.

L’ex-petit délinquant devenu ex-grand bandit ne comparaît d’ailleurs pas pour meurtre dans ce procès aux neuf accusés. Il est soupçonné d’être le cerveau de l’équipée dont le braquage avorté a coûté la vie à une policière municipale, Aurélie Fouquet, en 2010. Mais pour ça aussi, affirme-t-il, il est « poursuivi contre [son] gré ». Dans une lettre adressée à la famille de la victime – lue par le président de la cour à l’audience – il se dit même « accablé et indigné » de se trouver dans le box des accusés, tout en s’excusant si son comportement leur a paru inapproprié. La veille, la mère de la policière avait trouvé choquante l’attitude « détendue » des prévenus.

Depuis sa libération conditionnelle en 2009, après 11 ans de prison pour l’attaque d’un fourgon blindé, Redoine Faïd assure pourtant se tenir bien éloigné des « embrouilles ». Il est clean. Déterminé à réussir sa vie. Repenti.

Mais en 2011, la « spirale infernale » s’est malgré tout relancée. Soupçonné dans le braquage avorté du Val-de-Marne, il est reparti dans une énième cavale. Avant de retrouver la prison.

« Ah oui, et j’ai reçu une balle » Dans un monologue de deux heures entrecoupé de ...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant