Redmond in the sky

le
0
Redmond in the sky
Redmond in the sky

Considéré comme un prodige depuis ses débuts à Birmingham en août 2010, Nathan Redmond est actuellement au sommet des premières années de sa carrière. Le tout grâce aux idées de Puel, à une tête bien faite et surtout parce qu'il n'a que vingt-deux ans.

Nathan Redmond a toujours eu un temps d'avance. Ce jour-là, certainement plus qu'un autre. Au fond, c'est aussi ce qui fait souvent la différence. L'air du temps veut ça : après le nouveau nul concédé par le Manchester City de Pep Guardiola à l'Etihad Stadium le 23 octobre dernier contre Southampton (1-1), les discussions de la semaine n'avaient tourné qu'autour d'un sujet. Manchester City est-il en crise ? John Stones, fautif sur l'ouverture du score des Saints, vaut-il vraiment qu'on craque plus de 55 millions d'euros sur lui ? Que faut-il penser de Claudio Bravo ? Et Guardiola, a-t-il encore les solutions pour remettre City à l'endroit après six matchs consécutifs sans le moindre succès ? Tout pour le leader contesté qui a depuis retrouvé la banane. Rien pour le contestataire, ni pour le chef de l'opposition. Comme si l'anticipation, l'erreur provoquée, la qualité d'une finition n'avaient plus leur place au moment de faire les comptes. À Manchester pourtant, Nathan Redmond avait une nouvelle fois taillé son nom dans les archives. L'histoire retiendra que le 23 octobre 2016, sur les coups de 15 heures, un attaquant de poche a cabossé City et fait vriller Claude Puel, qui ne cesse d'être couvert de louanges depuis son arrivée à Southampton cet été. Comme une fouine, avec sang-froid, mais avec classe. Et voilà les Saints remis à l'endroit après un début de saison compliqué grâce à un schéma trouvé et déjà appliqué avec style au bout duquel Nathan Redmond brille. Tout sauf une surprise, et la défaite de dimanche dernier contre Chelsea (0-2) ne change pas grand-chose malgré les quelques limites affichées.

Youtube

Vivre ou s'asseoir


Ce qui arrive aujourd'hui à…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant