Redevance TV : Filippetti enterre sa proposition-choc

le
113
Redevance TV : Filippetti enterre sa proposition-choc
Redevance TV : Filippetti enterre sa proposition-choc

Elle avait proposé elle-même vendredi matin que le contribuable puisse «déclarer» s'il «consomme du service public» de télévision, et qu'en conséquence il soit ou non assujetti à la redevance, quel que soit le support utilisé (télévision, ordinateur, tablette...). Il n'a fallu que quelques heures à la ministre de la Culture Aurélie Filippetti pour revenir sur cette proposition-choc.

«Ce qu'on doit dire aujourd'hui, c'est de demander aux gens: est-ce que vous consommez du service public de la télévision ? Est-ce que vous consommez cela, quel que soit le support technologique avec lequel vous le consommez», avait-elle déclaré sur BFMTV. «Si quelqu'un ne regarde jamais la télévision, n'écoute jamais la radio publique, il peut toujours déclarer sur sa taxe d'habitation qu'il ne consomme pas», avait-elle poursuivi, mettant en avant que «ça peut être une solution.»

VIDEO. Aurélie Filippetti sur BFMTV

Changement de ton radical à la mi-journée, dans une déclaration à l'AFP : «Ne laissons pas planer une équivoque, il ne s'agirait pas de demander au téléspectateur quel type de programmes il reçoit, car ceci serait contraire aux libertés», précisant qu'il est par ailleurs «normal que chacun contribue au service public même s'il regarde d'autres programmes».

En revanche, la proposition d'élargir la redevance à tous les supports, y compris les ordinateurs et tablettes, n'est pas abandonnée.

La ministre de la Culture avait évoqué l'an dernier l'hypothèse d'une contribution imposée aux écrans d'ordinateurs pour les foyers qui n'ont pas de téléviseurs, mais cette option avait été exclue par le ministre du Budget d'alors, Jérôme Cahuzac.

Depuis, cette piste est à nouveau à l'étude, dans le cadre d'une réflexion pour pérenniser le financement de France Télévisions, qui fait face à une baisse de sa dotation publique et de ses ressources publicitaires. Un groupe de travail parlementaire chargé ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1084720 le samedi 22 juin 2013 à 14:35

    La vraie liberté, la véritable honnêteté serait de supprimer la taxe télé publique et la remplacer par un abonnement avec cryptage des chaines publiques. De cette manière seuls ceux qui veulent du "public" paieraient au même titre que ceux qui veulent du foot paient leur abonnement à canal. Cà, c'est de la vraie liberté et de l'équité; pas du totalitarisme!

  • fgino le samedi 22 juin 2013 à 14:20

    pour Mercredi soir je peux pas inviter PSDI, j'ai déjà qui vous savez !

  • fgino le samedi 22 juin 2013 à 14:17

    la paye à DRUCKER: 40.000 euros par dimanche ! voilà à quoi ça sert la redevance entre autres !!! une honte, c'est du vol ! cette redevance des années 60 quand ya vait pas la pub !!

  • fbordach le samedi 22 juin 2013 à 13:55

    Mince, je viens de découvrir quelques interventions d'une haute teneur intellectuelle de notre cher idiot utile. Décidément, celui là, il en tient une sacré couche, un vrai profil de champion du monde. Qui se dévoue pour l'inviter mercredi soir?

  • bobded le samedi 22 juin 2013 à 13:55

    a l'image du brésil ils veulent vraiment que l'on sortent dans la rue yen a mare

  • fbordach le samedi 22 juin 2013 à 13:53

    C'est dommage, c'était intelligent comme proposition...Mais bon, comme d'habitude en socialie on s’oriente davantage vers une nouvelle taxe pour sauver le service public...

  • mqsd le samedi 22 juin 2013 à 12:00

    et les cons qui ne reflechissent pas qui va les enterrer pour nous en debarrasser!

  • fgino le samedi 22 juin 2013 à 11:30

    mais ou les a t il trouvés(es) ...j'ai compris! not'pdt a choisi des ministres collaborateurs inférieurs à lui de maniere à rester le chef ...comme on dit à l'armée " bande de c... c'est moi l'chef" et PSDI là d'dans il fait jardinier !!

  • psdi le samedi 22 juin 2013 à 10:57

    @manu331 : A @manu331 , tu parles du "bon" Nicolas?. "Ne faites pas de lui un héros, encore moins un martyr", demandent les parents du jeune homme condamné à deux mois de prison ferme. Même ses parents, ils ont honte de lui. Au "gnouf" avec les autres taulards. Il aura le temps de lire des textes. Peut être comprend il qu'il n'est pas au dessus des lois lui aussi.

  • M3366730 le samedi 22 juin 2013 à 10:24

    SA 1ERE PROPOSITION AURAIT SERVIR A EMBAUCHER + DE FONCTIONNAIRES AFIN DE CONTRÖLER LES DECLARATIONS FAITES ! ENCORE DES TAXES DANS LES TUYAUX AU LIEU D'OPTIMISER ET DE RATIONNALISER LES CHOSES, DES ECONOMIES !!!!