Redevance, diesel, impôts : ce qu'il faut retenir du budget de l'Etat pour 2015

le
42
Redevance, diesel, impôts : ce qu'il faut retenir du budget de l'Etat pour 2015
Redevance, diesel, impôts : ce qu'il faut retenir du budget de l'Etat pour 2015

Réduire le déficit mais sans augmenter les impôts ni tailler dans les postes de dépenses prioritaires. Voilà le délicat équilibre auquel le gouvernement s'est livré pour composer son projet de budget pour 2015, examiné ce mercredi matin en Conseil des ministres.

Basé sur une prévision de croissance de 1%, il ne fait pas réellement baisser la pression fiscale. Et ce en dépit de gestes forts, notamment concernant l'impôt sur le revenu, afin de soigner le «haut-le-coeur fiscal» des Français, selon l'expression du Premier ministre.  Il ne permet pas non plus de rentrer dans les clous du Pacte de stabilité avant 2017, en dépit d'efforts réels sur le niveau des dépenses. La France «a pris ses responsabilités», l'Europe doit maintenant prendre les siennes face à une croissance chancelante, s'est défendu Michel Sapin, faisant ainsi appel à la compréhension de Bruxelles.

Fiscalité : des gestes en faveur des ménages et des entreprises...

Le geste sur l'impôt sur le revenu confirmé. Comme annoncé début septembre, pour les ménages, la première tranche de l'impôt sur le revenu doit disparaître l'an prochain, ramenant le seuil d'entrée à environ 10 000 euros, et un système de décote doit être mise en place. Ce dispositif doit bénéficier à 9 millions de contribuables censés récupérer 3,2 milliards d'euros de pouvoir d'achat. 

Soutien aux entreprises. Pour les entreprises, les dispositifs de soutien vont continuer à monter en puissance. En particulier le Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE), opérationnel depuis le printemps 2014. Le budget 2015 scelle aussi une baisse de certaines taxes pesant sur les sociétés, notamment la C3S, et concrétise les promesses de relance du secteur du logement faites récemment par Manuel Valls.

...mais aussi des hausses

Hausse du prix du diesel. L'augmentation de 2 centimes par litres de la taxe sur le diesel est confirmée. Elle vise à combler le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • contava4 le jeudi 2 oct 2014 à 14:42

    non les impots n'augmentent pas......seulement les taxes et contributions...?lold'apres eux ce ne sont pas des impots...

  • gendrefr le jeudi 2 oct 2014 à 12:00

    3 euros de plus pour l'exception culturelle francais qui nourrit une caste

  • 11246605 le jeudi 2 oct 2014 à 09:29

    On augmente pas la TVA, qu'il disait, le sapin ! Un mensonge de plus. Et toujours rien sur l'égalité fonction publique/privée.

  • Gary.83 le jeudi 2 oct 2014 à 08:29

    que gachis cette écotaxe !! les pilonnes qu'il faudra payer et démonter !!

  • lemaitc le mercredi 1 oct 2014 à 20:52

    Le président devait baisser les carburants

  • Gary.83 le mercredi 1 oct 2014 à 20:33

    redevance ??? avec toute la pub qu'ils nous infligent je ne comprends pas qu'ils aient encore besoin d'une redevance tv !! quelle gabegie !! cette télé d'état comme dans les pays totalitaires !!!

  • jep02 le mercredi 1 oct 2014 à 19:50

    apparemment, ça n'intéresse pas beaucoup les députés.

  • gl060670 le mercredi 1 oct 2014 à 19:44

    Bientôt on va être dix pèlerins a payer les impôts pour la France. c'est décidé, je vais faire un crédit et défiscaliser, le tout étalé sur les deux ans qu’il lui reste à faire de son mandat. moi aussi ils vont baisser ...........

  • frk987 le mercredi 1 oct 2014 à 18:30

    Suite : politique de terre brûlée, digne de la Russie lors de l'avancée de Napoléon !!!!

  • frk987 le mercredi 1 oct 2014 à 18:30

    Le but des socialos est de mettre à genoux la France pour pouvoir dire à partir de 2018, voyez, de notre temps, c'était mieux.