Redevance audiovisuelle en hausse d'un euro

le
0

La contributionà l'audiovisuel public s'applique à tous les contribuables en possession d'un téléviseur dans son logement. En 2016, cette redevance connaîtra une hausse d'un euro.

Contribution à l'audiovisuel public, le principe

La contribution à l'audiovisuel public est un impôt redevable par tous les contribuables en possession d'un téléviseur dans leur résidence principale. Plus généralement, cette taxe est due si la personne est imposable à la taxe d'habitation. Quel que soit le nombre d'occupants d'un logement, le nombre de téléviseurs dans ce logement ou encore le nombre de résidences dotées d'un téléviseur, la contribution à l'audiovisuel public est redevable une seule fois par année. Chaque feuille de déclaration d'impôt sur le revenu comporte une case, à cocher si aucun poste de télévision n'est présent au foyer.

Une augmentation en 2016

En 2015, la contribution à l'audiovisuel public s'élève à 136€ en métropole. Le montant est moindre dans les départements d'outre-mer, à 86€. En septembre dernier, la ministre de la Culture Fleur Pellerin a annoncé une augmentation de la taxe pour l'année 2016 : le montant sera porté à 137€ en métropole. Selon la ministre, il s'agit de la plus faible augmentation depuis 2008.

Ordinateurs, tablettes et smartphones épargnés

La question de l'application de la taxe aux ordinateurs, tablettes et smartphones permettant de regarder des programmes télévisuels a été posée mais pour l'heure, ces équipements ne font pas l'objet d'une taxe. Seul le téléviseur et les lecteurs ou lecteurs-enregistreurs de DVD, équipés d'un tuner et d'un écran, sont concernés.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant