Red Bull : Un moteur Honda pour 2016 ?

le
0
Red Bull : Un moteur Honda pour 2016 ?
Red Bull : Un moteur Honda pour 2016 ?

En conflit ouvert depuis plusieurs mois avec son motoriste Renault, l'écurie Red Bull aurait trouvé un accord avec Honda pour la saison 2016. Mais rien n'indique que McLaren laissera faire.

C’est le magazine allemand Auto Motor und Sport qui l’annonce, Red Bull aurait trouvé un accord avec Honda pour son moteur lors de la prochaine saison. Fâché avec Renault, qui le motorise depuis 2007, la firme autrichienne ne cessait de menacer depuis quelques semaines de quitter le monde de la F1 l’année prochaine si elle ne disposait pas d’un moteur performant en 2016. Rejetée par Ferrari et Mercedes, loin de se réconcilier avec Renault, l’écurie autrichienne, quadruple championne du monde des constructeurs, pourrait donc courir avec un moteur Honda la saison prochaine, qui fournit déjà l’écurie McLaren.

Honda, un moteur à améliorer

Le choix du motoriste japonais peut sembler par défaut mais Red Bull a de quoi être optimiste. Si cette saison Fernando Alonso et Jenson Button sont tout le temps en souffrance avec leur McLaren, le moteur pour la saison 2016 pourrait être un pas en avant niveau performance et fiabilité. Présent en conférence de presse avant le Grand-Prix des Etats-Unis, le pilote espagnol s’est montré confiant sur le prochain moteur. « L’objectif de l’intersaison ? Progresser et gagner deux secondes et demie au tour, c’est comme ça que nous gagnerons, a assuré le double champion du monde. Si je suis réaliste ? Oui, je pense l’être, mais nous devons travailler avec beaucoup de sérieux sur le moteur, tous ensemble ».

Un choix utile pour Honda, mais McLaren a son mot à dire

Si Honda s’est toujours refusé à évoquer l’idée de motoriser une autre écurie que McLaren en Formule 1, pour des raisons de délais de production, ce revirement pourrait être très bénéfique pour le constructeur japonais. L’écurie McLaren-Honda n’a pas autant progressé que prévu sur la saison 2016. Motoriser une deuxième écurie serait un bon point pour Honda, qui pourrait juger sont moteur sur deux voitures de plus, et avoir un deuxième avis sur les performances de son moteur. Mais, selon la presse britannique, Ron Dennis aurait déjà mis son veto à un tel partenariat, comme le permet l’accord liant McLaren et Honda. Une décision qui pourrait renvoyer une nouvelle fois Red Bull vers Renault, qui resterait sa seule solution viable pour la saison prochaine.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant