Red Bull : Renault mis sous pression

le
0
Red Bull : Renault mis sous pression
Red Bull : Renault mis sous pression

Le début de l'ère du moteur V6 turbo hybride commence mal pour Renault. Après un premier bloc d'essais de pré-saison très difficile pour le motoriste français avec peu de tours couverts par ses écuries clientes en raison de problèmes de fiabilité du groupe propulseur fourni par la marque au losange, Red Bull a décidé de mettre la pression sur Renault. En effet, Helmut Marko, bras droit de Dietrich Mateschitz pour la F1, a rappelé que le contrat liant Red Bull à Renault comporte une clause de performance : « L'engagement avec Renault est fait sur le long terme, Mais cet engagement est bien entendu lié aux performances. »Cette mise sous pression intervient alors que Renault fait tout pour régler les problèmes de jeunesse de l'Energy F1-2014, moteur V6 turbo hybride mis au point par la marque française, et a entrevu du mieux lors des récents roulages promotionnels effectués par Toro Rosso à Misano et par Lotus à Jerez. Mais Renault accuse encore du retard sur les deux autres motoristes que sont Ferrari et Mercedes et alors que Honda observe de loin tout ce qui se passe cette année avant son retour en 2015 avec McLaren.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant