Red Bull-Renault : La guerre des mots continue

le
0
Red Bull-Renault : La guerre des mots continue
Red Bull-Renault : La guerre des mots continue
En plein conflit interne depuis de nombreux mois, Red Bull et son motoriste Renault continuent de se lancer des piques à travers les médias. Le dernier en date est celui de Cyril Abiteboul, directeur général de Renault F1, lors d'une interview pour Autosport.

« A la régulière, cela n'arrivera pas qu'un de nos moteurs gagne une course cette saison, nous le savons », explique Cyril Abiteboul, directeur général de Renault F1. Cette déclaration risque d'alimenter une nouvelle fois les rumeurs d'une future séparation entre Red Bull et son motoriste Renault. « Mais pour gagner une course il n'y a pas que le moteur qui compte, il y a aussi la voiture et les pilotes », ajoute Abiteboul dans les colonnes d'Autosport.

Le directeur général de Renault reconnaît en revanche que « Renault a poussé un programme de développement agressif mais tardif durant l'hiver. Nous avions utilisé des raccourcis dans les étapes importantes durant cette période et par conséquent ce qui aurait dû être fait à l'usine a été fait sur la piste. Red Bull a essayé de nous faire appliquer au moteur ce qu'ils appliquent au châssis. Nous pouvons effectuer un meilleur travail sur le moteur mais ce n'est pas possible de le faire en un hiver. ». Après un premier week-end de Grand Prix marqué par un manque de puissance et de défaillances techniques avec notamment l'abandon de Max Verstappen en Australie (Toro Rosso) suite à un problème moteur, les tensions devraient de nouveau être palpables en Malaisie.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant