Red Bull : Mercedes ne ferme pas la porte

le
0
Red Bull : Mercedes ne ferme pas la porte
Red Bull : Mercedes ne ferme pas la porte

Alors que la rumeur d'un accord tripartite Red Bull Racing-Aston Martin-Mercedes en vue d'une fourniture moteur dès 2016 s'est répandue, Toto Wolff a assuré à Autosport qu'il n'est pas exclu que la marque allemande fournisse en moteurs l'écurie autrichienne.

Depuis samedi, le paddock de la F1 bruit de la rumeur annonçant l’arrivée du groupe propulseur Mercedes dans les monoplaces de l’écurie Red Bull Racing dès la saison 2016 dans le cadre d’un accord de partenariat avec la marque Aston Martin, dont Mercedes est actionnaire minoritaire. Un tel accord serait dans la suite logique des tensions entre RBR et son actuel motoriste, Renault, mais aussi de la volonté de la marque française de relancer sa propre écurie de F1. Une première réponse est venue du côté de Mercedes, où Toto Wolff n’a pas fermé la porte à un partenariat avec Red Bull Racing, un potentiel rival pour le titre mondial. « Il y a beaucoup de choses à prendre en compte. Que va-t-il arriver si Renault décide d’avoir sa propre écurie ou d’acheter une autre écurie ? Vont-ils continuer à fournir Toro Rosso et Red Bull en moteurs ? Si ce n’est pas le cas, quelles sont les solutions ? Qui va les fournir en moteurs pour qu’ils restent dans la discipline ? Qu’est-ce que cela signifie pour nous ? Jusqu’à maintenant, ils sont un ennemi. Peut-être qu’il y aura un nouvel ennemi à l’avenir, a déclaré Toto Wolff au magazine Autosport. Qu’est-ce que cela signifie en termes de politique dans le grand ordonnancement des choses ? Il n’y a pas de discussions en cours, rien n’a encore commencé, mais il faut considérer toutes les options. Je laisse la porte ouverte. » L’avenir de Red Bull Racing reste flou et dépendra certainement de la capacité de l’écurie à attirer un nouveau motoriste dès 2016, que ce soit Mercedes ou Audi, comme la rumeur continue de le laisser croire.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant