Red Bull : Des moteurs Mercedes en 2016 grâce à Aston Martin ?

le
0
Red Bull : Des moteurs Mercedes en 2016 grâce à Aston Martin ?
Red Bull : Des moteurs Mercedes en 2016 grâce à Aston Martin ?

Alors que le divorce entre Red Bull Racing et Renault est chaque jour un peu plus consommé, une solution de repli à court terme pourrait venir... d'Aston Martin. Selon des sources britanniques, la marque servirait d'intermédiaire pour que Red Bull obtienne des moteurs Mercedes.

Il ne fait plus de doute, Red Bull Racing va quitter Renault, soit au terme de son contrat avec le motoriste français fin 2016 ou dès la fin de la saison en cours. Si la deuxième solution devait être la bonne, l’écurie autrichienne devrait se trouver un motoriste pour la saison prochaine, c'est-à-dire Honda, Ferrari ou Mercedes. Si prendre le moteur Honda serait un pari encore plus risqué que rester chez Renault une saison de plus, Ferrari a fait une offre à Red Bull Racing... mais l’a déclinée. Il ne reste que la solution Mercedes... et elle serait devenue possible à certaines conditions.

Aston Martin sponsor de Red Bull Racing en échange du moteur Mercedes

L’idée parait folle mais elle est possible : Mercedes accepterait de fournir à Red Bull Racing son moteur si... Aston Martin devient un des principaux sponsors de l’écurie basée à Milton Keynes. La marque britannique est liée à Mercedes, qui détient 5% du capital d’Aston Martin. Un tel accord aurait déjà l’aval de Mercedes qui serait officiellement le motoriste de Red Bull Racing, mais ce serait bien la marque Aston Martin qui serait visible sur la carrosserie des monoplaces autrichiennes. Ce contrat serait l’idée du patron d’Aston Martin Andy Palmer et de son directeur marketing Simon Sproule, qui sont à l’origine du partenariat-titre de la marque Infiniti avec Red Bull.

Mercedes devra lâcher un de ses clients

Mais ce contrat ne pourra pas se faire aussi facilement. Le règlement de la F1 interdit à un motoriste d’équiper plus de quatre équipes. Or, Mercedes a déjà quatre écuries sous contrat : Mercedes, Force India, Williams et Lotus, qui a remplacé McLaren cette saison. Il va donc falloir que la marque allemande cesse un de ses partenariats et c’est là que... Renault pourrait revenir sur le devant de la scène. La marque française serait, en effet, sur le point de finaliser le rachat de la majorité du capital de l’écurie Lotus, cliente de Mercedes, pour faire repasser l’usine d’Enstone sous pavillon Renault et, donc mettre un terme à la fourniture moteur de Mercedes à cette écurie... Ce qui permettrait à la marque allemande de recaser ses moteurs dans la Red Bull. En tout cas, par ce geste, Mercedes montrerait qu’elle ne serait pas fermée à l’idée de fournir un adversaire direct.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant