RECYLEX a fortement réduit ses pertes

le
0

(AOF) - Recylex a réduit par plus de deux ses pertes semestrielles. Sur les six premiers mois de l'exercice 2016, le spécialiste du recyclage des métaux lourds a accusé une perte nette de 4,2 millions d'euros contre 8,8 millions au premier semestre 2015. Le groupe a constaté une perte opérationnelle courante en normes IFRS de 3,2 millions d'euros au premier semestre 2016, en forte amélioration par rapport à une perte opérationnelle courante de 7,4 millions d'euros au premier semestre 2015.

Le résultat opérationnel courant retraité a atteint l'équilibre à 0,1 million, contre une perte de 0,7 million d'euros au premier semestre 2015.

L'Ebitda consolidé en normes IFRS est revenu à l'équilibre, affichant une très légère perte de 0,1 million d'euros, soit une amélioration très significative par rapport au premier semestre 2015 qui affichait une perte de 2,8 millions d'euros. Sur la même période, l'Ebitda consolidé retraité a été positif et s'est établi à 3,7 millions d'euros contre 4,5 millions d'euros au premier semestre 2015.

Malgré le contexte de baisse significative des cours du plomb et du zinc au premier semestre 2016 par rapport au premier semestre 2015, la performance opérationnelle du groupe a affiché une nette amélioration en raison d'une base de comparaison favorable dans les deux activités majeures du groupe (liée à l'absence d'arrêts de maintenance programmés au premier semestre 2016 pour la fonderie de plomb de Weser-Metall GmbH et le four de recyclage des poussières d'aciéries de Harz-Metall GmbH dans le segment Zinc) ainsi que de la poursuite de la stratégie d'approvisionnement sélectif dans le segment Plomb.

Le chiffre d'affaires consolidé a atteint 167,8 millions d'euros, en repli de 15%.

Yves Roche, PDG de Recylex, a déclaré : "Dans un contexte difficile en termes d'évolution des cours des métaux et de moindre disponibilité de matières à recycler par rapport au premier semestre 2015, la performance industrielle de Recylex est restée solide. En conséquence, le résultat opérationnel et le résultat net du groupe, bien que toujours en pertes, se sont nettement améliorés bénéficiant notamment d'une base de comparaison favorable. Par ailleurs, les mesures d'optimisation du besoin en fonds de roulement ont porté leurs fruits. En termes stratégiques, la priorité du groupe est de lever l'ensemble des conditions de l'offre conditionnelle de prêt pour les filiales allemandes du groupe d'ici au quatrième trimestre 2016."


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant