Recul inattendu du chômage en Italie

le
1

ROME, 30 janvier (Reuters) - Le taux de chômage a reculé de manière inattendue en décembre en Italie, à 12,9%, un niveau nettement inférieur à ce qu'anticipaient les économistes, selon les données publiées vendredi par l'Institut national de la statistique (Istat). Le chiffre de novembre a été légèrement révisé en baisse, à 13,3% contre 13,4%, ce qui représentait le niveau le plus élevé jamais atteint en Italie. Selon leur prévision médiane, les économistes interrogés par Reuters anticipaient une poursuite de la hausse du chômage à 13,5%. Troisième économie de la zone euro, l'Italie ne parvient pas à s'extirper de sa troisième récession depuis 2008 et elle n'a plus connu de croissance économique sur un trimestre depuis mi-2011. Le chômage des jeunes a aussi reculé en décembre mais continue de toucher 42% de la tranche d'âge des 15-24 ans, contre 43% en novembre, un chiffre révisé en nette baisse par rapport à l'estimation initiale de 43,9%. Le taux de chômage des jeunes en Italie a doublé depuis 2008 et le déclenchement de la crise financière mondiale. Selon Istat, l'emploi global a progressé de 0,4% en décembre par rapport au mois précédent, soit une augmentation nette de 93.000 postes. En conséquence, le taux d'emploi est passé de 55,5% à 55,7%. Le taux d'inactivité, qui porte sur les personnes ne cherchant pas à un emploi, est stable à 35,8%. (Bertrand Boucey pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sbroker le vendredi 30 jan 2015 à 13:35

    quid de la france? quid des reformes? tout repart sauf chez nous. ils ont tous reformés, sauf nous...