Recul du résultat d'exploitation d'Arkema au 1er trimestre

le
0
Recul du résultat d'exploitation d'Arkema au 1er trimestre
Recul du résultat d'exploitation d'Arkema au 1er trimestre

PARIS (Reuters) - Arkema a confirmé jeudi ses prévisions à moyen terme après avoir fait d'un recul de son résultat d'exploitation (Ebitda) au premier trimestre, qui se situe néanmoins en progression par rapport au quatrième trimestre 2011.

Le groupe sorti du giron de Total en 2006 dit anticiper un exercice 2012 "très solide" grâce à "une gestion rigoureuse" et une "politique de croissance ciblée". Il ajoute qu'il poursuivra ses hausses de prix destinées à compenser la hausse du coût des matières premières.

Malgré les incertitudes du contexte macroéconomique, Arkema pense pouvoir s'appuyer sur la croissance des pays émergents et sur des opportunités "toujours aussi nombreuses" dans le domaine du développement durable, comme celui des énergies nouvelles, indique le numéro un français de la chimie dans un communiqué.

Sur les trois premiers mois de 2012, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 1.623 millions d'euros (+14%), dont 1.083 millions dans la chimie industrielle (eau oxygénée, chimie du soufre). Dans les produits de performance (polyamides ou polymères fluorés destinés à l'emballage, la chaussure de sport ou l'électronique), les ventes ressortent à 534 millions, soutenues par l'Asie.

A 253 millions d'euros, l'Ebitda recule de 12,5% par rapport au premier trimestre 2011 mais se situe en nette progression comparé aux 158 millions engrangés au quatrième trimestre 2011.

En Bourse, l'action a réagi en baisse. Vers 9h20, elle cédait 3% à 63,35 euros faisant ressortir une capitalisation boursière de 3,9 milliards d'euros. Elle progresse encore de 14% depuis le début de l'année après un gain limité à 1,54% de 2011.

Le groupe anticipe une progression de son Ebitda au deuxième trimestre par rapport au premier, sans pour autant atteindre le niveau "très élevé" du 2e trimestre 2011.

A moyen terme, il ambitionne de réaliser en 2016 un chiffre d'affaires de huit milliards d'euros et un Ebitda de 1.250 millions.

Noëlle Mennella, édité par Pascale Denis

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant