Recul du reboisement en France

le
0
Seulement 47 millions de nouveaux plants ont été insérés en 2011, soit un recul de 14,5% par rapport à l'année précédente, selon les chiffres de la Fédération des forestiers privés de France.

Les propriétaires privés, qui possèdent environ les trois quarts des forêts françaises, font face à une augmentation des coûts globaux, qui les empêche de réaliser les investissements nécessaires. Les prix d'achat du bois sont stables depuis une vingtaine d'années alors que les coûts de déboisement augmentent, explique la Fédération.

Malgré la diminution du reboisement, la surface de la forêt française continue de progresser grâce à la génération naturelle, qui assure au moins la moitié du renouvellement.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant